Rechercher dans ce blog

Bienvenue

Bienvenue chez Plume (Corinne Giacometti), auteur de romans à suspens, poète à ses heures et photographe amateur.
Ici ?
Partager mes écrits, faire connaitre des livres et des auteurs, rencontrer d'autres artistes de tout horizon.
Vous trouverez dans "Plume dans le vent" les rubriques suivantes:
- auteur
- livre
- poésie
- roman
"Plume dans le vent" a une vocation littéraire et vous invite à voyager dans un royaume où les mots sont rois.
Bienvenue chez moi.

samedi 1 novembre 2008

Roman : Quatre génération pour un pardon



Ce livre, écrit par Irène Pauletich, (blog, site d'auteur) met en lumière les problèmes entre les générations…Les secrets de familles…Les non-dits…Le néant affectif ou le mot amour est inconnu du vocabulaire…Ainsi que la négation totale de l'individu dans les années 70… Quelles sont les conséquences qui ont perturbé la santé mentale d'Adèle et ont été désastreuses pour sa vie de femme ?

Elle est diagnostiquée très jeune et un peu trop rapidement, schizophrène. Elle va tenter pendant de longues années de comprendre l’origine de son mal-être. Après avoir inlassablement voulut détruire cette vie qui l’a fait tellement souffrir et l’a marquée au fer rouge. Elle rejette tout naturellement la faute sur Mère et coupe les ponts avec sa famille pour vivre une existence triste, sans amour où elle est maintenant rejetée à son tour par son propre enfant

L'auteur revisite quatre générations afin de comprendre et mettre fin à ce cercle infernal qui empoisonne la vie de son héroïne. Adèle doit absolument mettre à jour et faire exploser cette malédiction pour se libérer et permettre à ses enfants de vivre ? Aura-t-elle la force de le faire ? Lui laissera-t-on le loisir de découvrir la vérité ?

Une saga passionnante qui vous prendra au cœur d’un bout à l’autre du récit

Des Avis éclairés de lecteurs enthousiastes :

De Maximilien Missud qui a conçu la couverture et dont l'excellent livre Mémoires Vives (chez TBE) m'a donné envie d'écrire sur ce sujet et à aller jusqu'au bout.
"Toutes mes félicitations ma chère Irène pour la sortie de ton nouveau livre "Quatre Générations pour un Pardon", que j'ai eu le privilège de lire peu avant sa sortie. Un texte indéniablement touchant et accessible que je recommande chaudement à tous. Adèle ne m'a pas quitté depuis, elle vit à présent quelque part dans mon cœur. Irène, merci d'être allé au bout de ta démarche. Un lecteur comblé qui attends déjà la suite avec impatience !"

De Delphine Dassonville qui a ssuré la correction du manuscrit
"Ecrivain public installée dans le Nord, j'ai corrigé le livre d'Irène avec beaucoup d'émotions.
J'ai voyagé au travers de ces quatre générations avec un sentiment de déjà vu, de vécu même... Tout respire l'authenticité, l'histoire d'une vie, d'une famille comme il y en a malheureusement tant. Son récit est un hymne à l'espoir : l'atavisme, l'éternel recommencement rencontrent un jour une fin, et heureusement ! Adèle l'a rencontrée et s'est enfin épanouie, libérée des fardeaux ancestraux. Une belle leçon d'amour et d'espoir !"

Celui de Zoé
"Voilà, j'ai fait la connaissance d'Adèle, cette histoire m'a beaucoup marquée, je me dis que c'est bien qu'elle aie pu comprendre l'origine de sa souffrance et je me dis que ce serait bien que Fils lise ce livre, voilà, merci pour ce beau moment de lecture et de vie"

Celui de Christian
"Bonjour Irène,
j'ai lu ce livre que je t'ai acheté lors de notre rencontre, j'ai été scotché du début jusqu'à la fin, encore bravo !"

Celui d'Elisabeth
"Et un troisième commentaire, le mien.
J'ai lu le livre d'Irène en deux fois, sur deux matinées. Il m'a été difficile de le lâcher. Je voulais tout lire d'une seule traite. Ce livre est comme une thérapie pour l'héroine, Adèle. Je le vois comme cela. Je pense que maintenant Adèle a complètement brisé les chaines du malheur qui avait été tissées pendant 35 ans, ce qui est bien long. Que de temps perdu mais elle était victime, pas coupable. Elle a su mener à bien l'analyse de ses problèmes, c'est ce qui lui a permis de vivre enfin...
Bonne soirée."

Celui verbal de Josine
"Un livre bouleversant que j'ai lu en un aprés midi, ce qui est rare car je mets d'habitude beaucoup de temps"

Celui de Plume
"Coucou, moi aussi j'ai fini. Deux soirs ... On ne peut le lâcher parce que si on le lâche on perd le fil ... moi ce que j'aime c'est non pas la douloureuse histoire d'Adèle parce qu'elle me donne des frissons dans le dos, mais la façon dont l'auteur s'adresse à son lecteur en permanence, l'invitant à partager les doutes et les questionnements inquiets de l'héroïne, l'obligeant à se poser aussi des questions sur sa manière de faire (je suis maman) et ce qu'elle a pu vivre à un moment donné (je suis fille) ou ce qu'elle n'a pas oublié (j'étais petite fille). Le texte m'a interpelé tout le long et j'aime ça. Style concret, sans fioriture, agréable qui a touché mon coeur ! Mamirène, je te tire mon chapeau et m'incline bien bas! Bravo, continue et j'attends la suite ! Je te consacrerais un article prochainement avec d'autres auteurs que j'ai aimés et que tu connais, hein ? La joyeuse bande des auto-édités !!!! Je t'embrasse"

celui d'ABC
"Tous ces commentaires sont bien mérités, le livre se commence et ne se lache plus... Adèle a suivi son chemin et elle a su réellement le faire sien pour en tirer le plus grand bien !"

celui de Cathy

"j'ai lu ton roman "quatre générations pour un pardon". On sent que c'est du vécu. J'aime beaucoup le style malgrès que ce soit une histoire triste.TRès jolie couverture.bisous.cathy youpi"

3 commentaires:

Plume a dit…

Vraiment faut le lire !!!

jean-philippe a dit…

un livre intergénérationel ...tu me donnes envie là !! si si ! je t'assure !!
le titre est superbe (il faut le préciser car un titre c'est hyper important pour l'acroche )

j'ai hate de le lire ...sur papier !!

PS: si tu viens me visiter je t'offre une de mes compositions à la fin de mon dernier billet !!

belle et douce soirée plume dans le vent .

Anonyme a dit…

Je trouverai ce livre dans la bibliothèque de ma petite fille. Je le lirai, Plume, et te dirai mon avis à ce sujet, Je lis un peu moins depuis que j'ai attrapé la blogomania... Mais il reste le soir au lit..
Amicalement, ma nouvelle amie
Nettoue
www.choses.biz